Le Donjon de Naheulbeuk

Forum de l'Alliance des DN
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le culte de dlul

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Barde
Fouilleur de donjon
avatar

Nombre de messages : 363
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Le culte de dlul   Lun 19 Déc à 21:20

Le Cursed Pillow of Slumber +5
L’arme des Paladins de Dlul

Avant de lire la suite, je vous conseille, comme moi, d’invoquer l’appeau Skafé et de porter une amulette de résistance au sommeil [1].
Lorsque Dlul commença à étendre son culte sur la Terre de Fangh, il communiqua ses commandements à plusieurs Prophètes, ainsi que d’ordinaire le font les Dieux. Citons Paul Hochon, qui gagna de nombreuses batailles [2], Barbie Thurik (l’empoisoneuse de Dlul) ou Edouard (dit Ed’) Redon parmi les plus honorables.

Le problème des Prophètes de Dlul, c’est qu’ils passent leur temps à dormir. Pas très facile pour convaincre les croyants. Néanmoins, ils parvinrent à colporter sinon la bonne parole, au moins le bon bâillement d’un bout à l’autre de la Terre de Fangh, mais cela prit très longtemps. La dynastie de Vontorz tomba lorsqu’un prophète de Dlul brandit devant le roi Simmons la banière du sommeil ultime, mais ceci est une autre histoire.

Beaucoup de gens en fait adoraient Dlul sans le savoir. Soit à leur domicile, soit à leur travail, quantité de messes étaient dites soir et matin, et les adeptes étaient légion. Un simple baillement peu vous transformer en Feignasse... Soyez prudents !

Parmi les plus assidus de ses disciples, Dlul sélectionne les Feignasses [3]. Les Premières "Feignasses" devinrent les apôtres de son culte, et guidées par les Prophètes (généralement du fond de leur lit), ils formèrent une armée en marche, ad majorem Dluli Gloriam [4].

Le problème des armées de Dlul, par rapport à celles des Dieux les plus bourrins, était qu’elles avaient toujours le dessous pendant les batailles. Les troupes s’endormaient et les généraux en profitaient pour faire la sieste entre deux séances de méditation.

Dlul décida qu’il lui fallait des champions pour se battre en son nom, honorer avec rectitude ses commandements et apporter le sommeil, le bâillement, l’ennui et le non-agir un peu partout. Il créa donc les Paladins de Dlul.

Il s’agit d’un ordre de Feignasses Maudites dont on aura l’occasion de vous reparler. Entre autres choses, il les rendit insomniaques. Les paladins de Dlul ne dorment jamais, et sont donc - en un sens - maudits par leur Dieu.

Considérant que la musculature des Feignasses était faiblement développée en raison de leur sainte inactivité, Dlul vit que cela n’était pas bon du tout. Et même carément la loose pour combattre. Il fallait des armes puissantes pour compenser ces faiblesses. Comme il ne savait pas forger des épées à deux mains ou des fléaux d’armes bourrins, Dlul enchanta les terribles Cursed Pillows of Slumber +5

Ils ressemblent à s’y méprendre à des oreillers normaux. En effet, Dlul était trop fatigué pour les embellir de quelque façon que ce fut. Vous en avez peut-être un chez vous ! Un indice : si vous avez envie de dormir en posant votre tête dessus, votre oreiller porte une marque de Dlul.
Lorsqu’ils sont brandis par des Paladins de Dlul, ils projettent une aura de bâillement de deux mètres de diamètre par niveau du porteur. Quiconque entre dans le champ est saisi de bâillements irrépressibles
Ils infligent 1d2-1 points de dégât contondant, offrent un bonus de +5 au toucher et sont considérés comme des armes "holy avenger of the mort qui tue". Quiconque est frappé par ces armes subit un sort de sommeil (sans jet de sauvegarde).
Certains modèles, portés par des Paladins ayant un peu trop joué avec des succubes, sont entourés de fil de fer barbelé. Ils infligent 1d6 points de dégats par éraflure. Si le barbelé est rouillé, un jet de constitution pour pas prendre le tétanos de Dlul [5].
Ils aident les Paladins de Dlul à repousser les morts-vivants. En effet, marcher parmi les vivants alors qu’on doit dormir d’un sommeil éternel est une offense à Dlul. Un Paladin de Dlul lance un "Vade au Dodo"...
Comme la plupart des armes de Paladin, ils dissipent la magie au contact. Enfin surtout la magie de l’éveil. Ils confèrent en outre une résistance maximale aux sorts de sommeil : les Paladins de Dlul ne dorment jamais (éventuellement ils réfléchissent les yeux fermés)...

J’aimerais continuer à parler de Dlul et de son clergé, mais il se fait tard et je dois aller AU LIT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Palad
Invité



MessageSujet: Re: Le culte de dlul   Lun 19 Déc à 21:22

Par le Polochon de Dlul Very Happy

le barde est un confrere?
Revenir en haut Aller en bas
 
Le culte de dlul
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le gardien du culte
» Une journée avec le culte d'Ilmater
» Le culte impérial devlan
» Saintes Ecritures du culte de l'Unique.
» Le culte de Gaia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Donjon de Naheulbeuk :: Auberge :: Chroniques naheulbeukiennes-
Sauter vers: